Une expérience pareille on ne sait même pas par quel bout l'attraper pour la raconter.
Mais je vais tenter de m'y coller quand même.

20170222_114703_HDR-1

James s'étant offert une croisière de plongée dans les parages avec quelques potes aussi timbres de plonge que lui, moi la terrienne, je savais que j'allais me retrouver seule à un moment.
La solitude dans ces circonstances ne m'a jamais gêné, d'ailleurs en voyage, seul, on ne l'est jamais.
Mais il me fallut tout de même me trouver de quoi meubler mes 24 heures de rêve quotidiennes en me sentant un chouia utile.
L'egoisme on dira ce qu'on voudra, ca n'occupe pas toute une journée.

Mon hosmestay, à qui jj'en avais parle, m'avait propose plusieurs mois auparavant d'enseigner l'anglais à l'école du village.
Ça c'était une idée. Une idée qui me fit sautiller comme un cabris en pleine danse des amours, vous pouvez me croire  !

Première prise de contact avec les enfants.
École du village de Sapokrenk, Waigeo, février 2017
(Mais qu'est ce qu'elle nous veut cette-là ?)

20170220_155621_HDRcelle

J'allais devenir Maîtresse pour petits papous.
Mais comment les aborder ?, quel contenu ?, comment faire pour qu'ils ne s'ennuient pas ?, pour être drôle ? pour capter leur attention qui à cet âge (6 à 12 ans), est comme un papillon.
C'est a dire que leur concentration ne dépasse pas plus de 12 mns d'affilee.

La cloche de l'école : une bouteille de plongée !

20170222_100602_HDR-1

20170220_160528_HDR-1

Après m'être coupé les cheveux en 4 puis les avoir recoupé en 12, et en avoir même parléà James qui a reçu moulte prix en matière d'éducation linguistique, j'ai eu la révélation le jour de mon arrivée.
J'allais les aborder par le rire, le mime, la danse et la musique. Je voulais qu'il apprennent avec des fous-rires au ventre.
Audacieux, hein ?
Et parce que les bonnes volontés ont parfois une bonne étoile, j'eu la chance inouïe de rencontrer en jeune couple allemand (en lune de miel) qui étaient complètement trilingues (Allemand, anglais et bahasa Indonesia !) et qui a bien voulu me servir de traducteurs avec les zèbres !
Merci Kristina et Tobias. Cool ! ou plutôt Mantaaaap ! en indonésien.

20170221_111806_HDR

On a enchaîné les jeux et la mayonnaise a pris comme par magie.
Le " Up and down,right and left and turn and Jump ! "fut un succès. Imaginez 50 gosses surexcités en train de mimer ça en dansant ?
Parce que oui au départ je ne devais avoir qu'une poignée de bons élèves, leur niveau global d'anglais étant vraiment, mais alors vraiment basique.
Mais toute l'école élémentaire a voulu participer. Et c'est comme ça que je me suis retrouvée avec 50 papounets sur le train.
Et je peux vous dire que ça déménage. Jamais vu des zigotos aussi plein de vie, aussi gais, aussi délurés, aussi réceptifs.

20170220_161401_HDR-1

J'ai fini mes heures de cours comme une marathonienne, sur les genoux. Et encore des genoux, j'en avais plus.
Hors-circuit. Rétamée en plein.

En dehors de l'école, sur ma pirogue, en ballade ou à la plage, quelle ne fut pas ma surprise de me les voir se pointer mes petits gars pour reprendre spontanément les danses du " Up and down " et puis celle du " Today and tomorrow ", etc...
D'apres les scientifiques, un enfant doit utiliser 7 fois un nouveau mot de façon libre et spontanée pour le mémoriser durablement.
Mission accompli avec les directions, les pronoms, trois adverbes de temps et une dizaine de verbes usuels !!!

20170222_101447_HDR

20170222_101611_HDR

20170222_104813_HDR

Après ça, toute l'école est devenue mon amie.
Partout ou j'allais, j'avais une escorte de petits loulous qui ne me lâchait plus le paréo et c'était génial.
Et que je veux te montrer ma maison, et que je veux que tu vois le poisson que j'ai pêché pour toi...

Et oui j'ai même eu droit à un poisson en cadeau !

20170222_105646_HDR-1

Et puis il y eu Jessica. Coup de coeur particulier pour cette petite fille ultra-timide et ultra-sensible.
Un lien très fort s'est tissé entre nous, que tout sépare pourtant. Dans ses yeux bleus qui fonceront avec l'âge (phénomène papou), j'ai vu toute l'affection qu'elle me portait.J'ai vu aussi de l'intelligence pure et toutes ces connaissances qu'une petite occidentale n'aura jamais.
Elle s'est invente le rôle de garde du corps pour me protéger des bestioles. James a fait du snorkeling avec elle.

Jessica

20170223_150555_HDR-1

20170223_150718_HDR-1-1

Je n'ai pas de mots pour décrire l'emotion ressentie auprès de ces gosses.
Et j'en ai pas eu beaucoup  plus quand la veille de mon départ, ils sont TOUS venu chanter des chansons à mon homestay, pour nous remercier, mes traducteurs et moi.
C'est con j'avais pas mes kleenex...

Mon conseil :
Vous aussi de passage, si le coeur vous en dit, allez donc à la rencontre de ces enfants pour y donner quelques lessons d'anglais gratuites.
Vous serez toujours les bienvenus dans les écoles des villages. Et une connaissance de l'anglais super basique suffit.