La seule façon de découvrir l'archipel des raja Ampat, t moins d'y aller à la nage (je rigole), c'est de faire un tour à la journée en bateau.
Ces excursions sont chères, et ne croyez pas que ça soit pour que le papou de service s'en mette plein les poches.
Non.
C'est cher parce que le gasoil est très cher, c.'est aussi simple que ça.

20170223_143124_HDR-1

Le prix est fixé par bateau. L'interet est donc de partager le tour avec un max d'autres personnes.

En ce qui me concerne j'ai opte sur les conseils de Papuarts mon homestay qui s'y connaît, pour un tour qui regroupe les icônes des Raja Ampat.
Bref l'incontournable et en clair ce qui fera frissonner vos amis de jalousie quand ils reluqueront vos photos...
Histoire de ne pas en faire 36, ce  qui au total me coûterait une fortune.

Ceci pendant que mon mari s'éclatait comme une otarie ivre sur sa croisière de plongée d'une semaine, organisée par Wicked Divers (Voir l'article : ' Sous l'eau, le festival ! ")

Ce tour a coûté 6 000 000 idr. soit 420 euros Divisé donc par le nombre de participants.
Malheureusement pour moi, il n'y en avait qu'un seul autre...de participant.
Bon total, un peu plus de 200 euros pour ma pomme. Mais quel pied !

Première escale, Pieynemo !!! après 2 h de navigation de main de maître. Le capitaine était vraiment un pro.

Pieynemo c'est exactement comme Wayag en plus petit. Wayag c'est l'image qu'on voit partout sur les Raja Ampat.
Mais Wayag, c'est loin, tres loin, tout au nord de l'archipel donc c'est carrément hors de question niveau prix.
CQFD : Pieynemo is the good option !

A moins d'avoir des peaux de saucisson devant les yeux, ça se passe de commentaires, non ?
Ce pont de vue s'obtient après une petite grimpette de 5 mns...

20170217_121016_Pano-1

 

Pieynemo again...

20170217_121044-1

 

Et encore again...

20170217_123818-1

Après Pieynemo, les dauphins suivent notre bateau !

20170217_130123-1-1

2 ème escale : l'île d'aroborek pour repas apporté de mon homestay et inclus dans le prix (magnifique petit curry de poulet, riz et plein de fruits), détente à la plage et un peu de snokkeling.

Ponton d'arrivée à Arborek

20170217_134658

Et ce qu'on voit depuis le ponton !

20170217_160930-1-1-1

Plage d'arborek

20170217_143909 

20170217_144226-1

Blanchette sous son ombrelle...

20170217_150733-1-1

Maisonnette d'Arborek

20170217_144715-1

Joyeux enfants d'Arborek. Ces deux-là n'arrêtaient pas de se marrer...Ça devait être ma tète.

20170217_144148-1

3 ème escale, Pasir Timbul !!!
Alors là c'est l'apothéose. Je n'avais jamais vu une chose pareille. J'en suis restée sans voix pendant 3 mns en montant dessus.
Une île qui n'aparait qu'à marée basse, au milieu de rien, à une heure de bateau de l'île la plus proche...
Elle doit faire à peu pres 150 metres de long et mène à un îlot inhabité que l'on peut rejoindre à pieds.
Un rêve ?

Pasir Timbul, la mystérieuse

20170217_164735

???

20170217_164743

???

20170217_164738

Îlot de Pasir Timbul

20170217_164809-1

Évidemment il existe des excursions moins coûteuses qui vous feront découvrir des îles ou des plages moins lointaines.
Pour les mini budgets, comptez 1 500 000 idr le bateau, soit à peu près 100 euros. A se diviser toujours par nombre de participants, bien entendu.

Reste aussi les tours de pirogue, le kayak et bien sur la fameuse découverte des oiseaux de paradis, dont Waigeo, Gam et Kri islands sont les hauts lieux.

Pour les oiseaux de paradis, il faut se lever aux aurores... et demarrer vers 5 h (oui du matin !). 
Il y a un peu de grimpette, c'est physique, car ces jolis plumitifs ne vivent pas sur les rivages, il faut donc aller les voir dans la jungle.
Mais le resultat est fabuleux. Oui vous en verrez des oiseaux de paradis, c'est garanti.
Cette ballade matinale vous coûtera dans les 400/500 000 idr soit à peu près 30 euros.
James l'a fait.

Sa vidéo viendra bientôt ici...

En attendant, ce beau cliché réalisé par BBC planet earth...
Wilson bird of paradise.

Image result for wilson bird of paradise planet earth